Les Dynastes
Bienvenue à toi, voyageur égaré. Tu viens d'entrer dans l'empire d'Aquilée, un empire oppressé par les mains de fer d'un empereur inflexible. Mais au Sud, la colère gronde, et une armée de rebelles compte bien faire fléchir la tyrannie...seras-tu assez brave pour rejoindre l'Empire ? Soutiendras-tu l'Empereur machiavélique ou les farouches rebelles ? Te contenteras-tu de survivre dans ce monde à feu et à sang ? Il te suffit de t'inscrire pour décider du destin d'Aquilée...déjà inscrit ? Dans ce cas rejoins tes troupes...



 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Bienvenue à Aquilée ! L'empereur vous remercie de votre présence et vous rappelle de payer vos impôts.
Pour cette 581° édition du "Dom Juan d'Aquilée : qui va t'il séduire ?", nous accueillons un nouveau Dom Juan : Mr.Arta, dont la simple évocation fait rougir les belles de l'empire ! Alors, qui va t'il séduire ? Va t'il séduire une belle Marquise, une dangereuse Comtesse ? Ou, retournement de situation...l'empereur lui même ?! Réponse lundi sur la place publique !
AVIS DE RECHERCHE : Un mouton s'est fait enlever par un grand homme exerçant le métier de mercenaire, un certain Davy a déjà essayé de sauver le petit mais il s'est fait lamentablement laminer. Si vous apercevez l'homme...donnez lui votre bourse, votre femme et vos enfants et suppliez le d'être gardé en esclavage plutôt que tué.
Empereur : Mes chers sujets, je suis confus pour ces messages qui ne viennent pas de moi mais de...*image se brouille* Esther : Il croyait récupérer l'antenne. Eh bien non ! Sa Majesté de la Folie Furieuse ne compte pas s'arrêter là ! Mwahahaha- *tombe raide morte* Empereur : Elle est hors d'état de nuire, n'ayez crainte. *ramasse l'Esther et va enfermer le cadavre quelque part où elle ne reviendra pas* Je suis vraiment désolé pour cette interruption dans les programmes, tout devrait revenir à l'état normal d'ici peu. (OCC : pour ceux qui se demandent c'est moi, Esther, qui écris toutes ces bêtises =P n'accusez pas Léonard)

Partagez | 
 

 [Palais de Lobberton] Séance du 15 juillet 789 [RP Solo] [TERMINE]

Aller en bas 
AuteurMessage
Léonard III
Empereur d'Aquilée
Empereur d'Aquilée
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 26/06/2013
Localisation : Aquilée / Palais Impérial d'été du Cade, mais vous pouvez aussi me trouver à ma résidence impériale de pointe bleue

Feuille de personnage
Religion: Catanisme
Race: Humain

MessageSujet: [Palais de Lobberton] Séance du 15 juillet 789 [RP Solo] [TERMINE]   Mer 2 Oct - 22:12

Extérieur:
 

intérieur:
 

16h27: C'est ce qu'indique la montre de Léonard alors qu'il descend de sa calèche dans l'arrière coure du palais de Lobberton. Posant le pied sur le sol pavé glissant et mouillé après qu'on lui ait ouvert la portière, un homme se presse apportant un parapluie et le déployant au dessus de la tête de l'empereur.
-Merci bien Geoffrey, je peux le tenir.
Léonard prend alors le parapluie que le valet fait glisser dans sa main et le tient par dessus sa tête.
A ses côtés descendant de la calèche vient se placer Allister Retel, le chambellan de l'empereur.
-Allons Allister, hâtons nous, il tombe une pluie de démon aujourd'hui et je ne veux pas arriver trempé comme un soupe devant les tierarques
-Naturellement votre majester
Allister esquisse un petit sourire et les deux hommes marchent à grands pas jusqu'à la porte arrière du palais.
Au plafond, un lustre pend étalant sa lumière dans le grand hall et sur l'escalier. D'autres valets arrivent délester l'empereur de son parapluie et de son manteau laissant apparaître l'uniforme d'apparat.
-Passez donc devant Allister et allez annoncer ma venue à l'assemblée, je vous suis
Léonard se redresse pour faire craquer quelques côtes et passe doucement sa main pour lisser sa barbe. ça devrait aller pour le moment. Il entame la montée de l'escalier qui mène au parloir de la junte d'un pas décidé en laissant nonchalamment traîner sa main sur la rambarde de bronze ciselé.
Il reconnaît la voix d'Allister à quelques mètres dans le couloir, la porte ouverte de la chambre.
-Sa majesté impériale Léonard III d'Aquilée!
Léonard accélère légèrement le pas et arrive en passant la porte sur le perchoir de la chambre de la junte. Des tambours marquent son entrée tandis que les tierarques se lèvent tous la main sur le cœur le regard posé sur l'empereur. l'assemblée entame alors le salut à l'empereur.
-Salut à toi ô empereur, que ta parole soit bonne et éclairée, car nous sommes tes serviteurs et tu gouvernes nos cœurs!
L'assemblée se rassoit après le serment. L'empereur prononce alors son serment.
-Écoutez moi, car mes paroles portent la vérité!
Léonard s'assoit alors à son tour sur le siège de l'empereur sur le promontoire.
-Que la séance reprenne.
Le rapporteur de la junte se lève alors, se place sur son estrade et dit
-Que la séance reprenne, que celui qui a à parler parle.
On entend alors un claquement, signe qu'un tierarque désir prendre la parole.
-Nous vous écoutons sir Kenning.
Léonard regarde alors se lever Richard Kenning qui le regarde à son tour tout en s'inclinant rapidement.
Il prend la parole
-Votre majesté, mes chers confrères. Je suis aujourd'hui chargé de rapporter un projet de loi d'urgence qui vous le savez a fait couler de la bile dans les couloirs de ce palais. Je profite donc de la présence de sa majesté l'empereur pour faire part de ce projet....
Des clameurs s'élèvent dans l'assemblée coupant Kenning dans son exposé.
-Silence! Ce n'est pas digne d'hommes civilisés que de faire ces bruits d'animaux!
Crie alors l'empereur. Le silence ce réinstalle peu-à-peu.
-Continuez je vous prie
Kenning lance alors un regard à l'assemblée puis à Léonard, puis se racle la gorge.
-Ahem... Je disais donc messieurs que je profite de la présence  de sa majesté pour demander solennellement et cela pour le bien commun, le gèle pour une durée indéterminée du prix des produits céréaliers en provenance du sud dont l'acheminement est de plus en plus difficile à effectuer. Ce sont des pénuries pour le moment mes amis! De simples pénuries de pain dans certaines villes mais il ne faut qu'un pas pour tomber dans la famine! Et tout ça pour quoi? Pour des séparatistes voyous qui ne pensent que par eux! Voici la demande que je formule devant sa majesté et cette assemblée. Merci.
Tandis que d'un côté les clameurs et de l'autre les applaudissements se font entendre, le rapporteur frappe frénétiquement de sons marteau pour faire taire la junte.
-Messieurs! Silence, silence voyons!
Tandis que le calme reprend place, un autre petit marteau frappe pour demander la parole.
Léonard aperçoit le comte Ferel de Tarçe se lever après avoir été autorisé à parler. L'empereur soupir en voyant son ventre rebondi frotter contre son pupitre, Oh non, pas encore celui là, ce sudiste de malheur va encore manquer de provoquer une émeute
De Tarçe commence alors son discours de sa voix profonde et rocailleuse.
-Mes amis, votre majesté... C'est avec horreur que j'entends ce discours... Pour deux raisons: Premièrement, parce qu'à mes yeux, geler les prix est une terrible méprise car comment feront les agriculteurs qui ont une mauvaise récolte? Hé? Comment feront-ils ces pauvres gaillards? Deuxièmement, ce qui m'horrifie le plus, c'est de savoir que ces pauvres hommes doivent travailler et souffrir pour le nord! Pour vous, pour vos femmes et vos enfants avant de travailler pour les leurs!
Des clameurs se lèvent dans la salle, des tierarques se lèvent et crient. Le petit groupe des tierarques sudistes applaudit avec de grands mouvements tandis que le rapporteur se déchaîne à nouveau sur son marteau.
Léonard n'en peut plus, il est excédé et se lève alors en s'appuyant à la rambarde et crie.
-Silence! Taisez-vous tous, c'est un ordre!
Le silence s'installe puis un ange passe, les tierarques se rassoient petit-à-petit puis l'empereur reprend la parole.
-Puisque je dois presque chaque jours depuis le début de ces événements me confronté à l’incompétence de cette assemblée pour régler les problèmes urgents! et j'insiste sur ce mot, c'est moi qui prendrai cette décision car le débat à ce sujet n'a que trop duré. Pendant que nous débattons ici et nous encroûtons dans des luttes intestines qui n'ont pour effet que de nous affaiblir, des gens meurent à quelques jours de ce palais! Et ces gens, sir De Tarçe viennent de tout le pays figurez-vous! Des familles ont déjà pleuré leurs enfants dans des villages bien éloignés du sud. Car ce que vous ne voyez pas sir De Tarçe, c'est que je me suis efforcé tout le long de mon règne à apaiser ces querelles stupides, pardonnez-moi l'expression. Ce que je décide donc en ma qualité de souverain d'Aquilée et en connaissance du bien fondé de cette décision dans l'intérêt de tous, c'est de geler les prix des denrées alimentaires uniquement à base de blé pendant une durée que vous aurez soin de déterminer en mon absence. Sur ce messieurs, je vous salut et vous souhaite une bonne fin de journée. La séance est levée!
Alors que Léonard salut l'assemblée, les tierarques applaudissent tandis que De Tarçe et les autres sudistes ne font que rester debout. L'empereur sort alors de la chambre de la junte sous les acclamations de ses partisans et le silence de ses détracteurs tandis qu'Allister le rejoint en trottant.
-Vous savez Allister, il est bon d'être souverain et de pouvoir se défaire des situations compliquées comme on le souhaite, cependant, une minute de plus avec ces vautours et je les pendais tous demain dès l'aurore...

_________________
L'Empire, c'est la paix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Palais de Lobberton] Séance du 15 juillet 789 [RP Solo] [TERMINE]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» JOURNEY + FOREIGNER Palais des sports Juillet 2011 (+ Nono Krief )
» john butler solo
» Festival à Missillac (44) le 1er Juillet 2007
» CSN à l'Olympia, 4 juillet 2009
» Je serai sur Paris pour le Défilé du 14 JUILLET, ET VOUS?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Dynastes :: La capitale: Le Cade :: La Junte Impériale-
Sauter vers: