Les Dynastes
Bienvenue à toi, voyageur égaré. Tu viens d'entrer dans l'empire d'Aquilée, un empire oppressé par les mains de fer d'un empereur inflexible. Mais au Sud, la colère gronde, et une armée de rebelles compte bien faire fléchir la tyrannie...seras-tu assez brave pour rejoindre l'Empire ? Soutiendras-tu l'Empereur machiavélique ou les farouches rebelles ? Te contenteras-tu de survivre dans ce monde à feu et à sang ? Il te suffit de t'inscrire pour décider du destin d'Aquilée...déjà inscrit ? Dans ce cas rejoins tes troupes...



 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Bienvenue à Aquilée ! L'empereur vous remercie de votre présence et vous rappelle de payer vos impôts.
Pour cette 581° édition du "Dom Juan d'Aquilée : qui va t'il séduire ?", nous accueillons un nouveau Dom Juan : Mr.Arta, dont la simple évocation fait rougir les belles de l'empire ! Alors, qui va t'il séduire ? Va t'il séduire une belle Marquise, une dangereuse Comtesse ? Ou, retournement de situation...l'empereur lui même ?! Réponse lundi sur la place publique !
AVIS DE RECHERCHE : Un mouton s'est fait enlever par un grand homme exerçant le métier de mercenaire, un certain Davy a déjà essayé de sauver le petit mais il s'est fait lamentablement laminer. Si vous apercevez l'homme...donnez lui votre bourse, votre femme et vos enfants et suppliez le d'être gardé en esclavage plutôt que tué.
Empereur : Mes chers sujets, je suis confus pour ces messages qui ne viennent pas de moi mais de...*image se brouille* Esther : Il croyait récupérer l'antenne. Eh bien non ! Sa Majesté de la Folie Furieuse ne compte pas s'arrêter là ! Mwahahaha- *tombe raide morte* Empereur : Elle est hors d'état de nuire, n'ayez crainte. *ramasse l'Esther et va enfermer le cadavre quelque part où elle ne reviendra pas* Je suis vraiment désolé pour cette interruption dans les programmes, tout devrait revenir à l'état normal d'ici peu. (OCC : pour ceux qui se demandent c'est moi, Esther, qui écris toutes ces bêtises =P n'accusez pas Léonard)

Partagez | 
 

 [Quais de Téchi (à la Moule qui Chante), un peu plus tard] Entretien avec un mercenaire [PV Eli et Davy]

Aller en bas 
AuteurMessage
Lady Esther
"Dragon" : chef de la rébellion

avatar

Messages : 519
Date d'inscription : 25/06/2013
Age : 24
Localisation : Palais Impérial

Feuille de personnage
Religion: Apraxisme
Race: Humain

MessageSujet: [Quais de Téchi (à la Moule qui Chante), un peu plus tard] Entretien avec un mercenaire [PV Eli et Davy]   Sam 28 Sep - 21:43

[SUITE DE [Centre ville de Téchi, le jour] Excursion à la foire [PV Esther] ]

La taverne semblait vraiment crasseuse de l'extérieur : les murs étaient recouverts de tâches de couleurs diverses -probablement dues à l'inattention et la brutalité de gestes de ceux qui devaient sortir les marchandises du port-, les fenêtres étaient si sales qu'on se demandait si elles laissaient encore passer un rayon de lumière, les tuiles du toit commençaient à se décoller...et ne parlons même pas de la porte, sur laquelle de nombreuses inscriptions, dont certaines étaient trop vulgaires pour être rapportées, avaient été gravées ou peintes. Esther commençait à regretter son idée de prendre une collation pour faire le point sur les pistes : mais maintenant c'était trop tard. Elle ne comprenait toute fois pas comment on pouvait supporter de rester dans un endroit à l'apparence si sale : même parmi les rebelles -et pourtant il y avait pas mal de paysans à l'hygiène douteuse- elle n'avait pas eu droit à un spectacle si désolant. Enfin, peut être que l'habit ne faisait pas le moine, se disait elle pour se donner du baume au cœur; mais elle en doutait. Elle finit tout de même par frapper à la porte, et attendit un peu. Des bruits de pas se firent vite entendre, et le judas s'ouvrit pour laisser apparaître un homme à la barbe mal taillée, à qui Esther remarqua qu'il manquait un bout de l'oreille droite. Il les dévisagea avec étonnement.

"Eh beh, des dames de la haute, c'pas commun ça. Z'êtes perdues ?"

Esther croisa les bras en levant un sourcil.

"Tout dépend. Y a t'il beaucoup de monde dans votre taverne ?"

L'homme se retourna pour jeter un coup d’œil.

"Nan, presque vide. C'est pas la bonne heure."

"Pour nous si, répondit elle avec un sourire légèrement effrayant. Une table où les murs sont sourds, vous auriez ?"

"Oui" L'homme semblait déstabilisé par la demande et le ton d'Esther, mais s'empressa d'ouvrir la porte. "Là bas" ajouta t'il en pointant une table dans un coin éloigné de la pièce. Esther s'engouffra dans la taverne...et fut agréablement surprise. Le parquet n'était pas souillé, les tables pas incrustées. Les verres et les couverts posés en tas sur le comptoir étaient en train d'être nettoyés par une femme au regard éteint, et bouteilles étaient fermées. Si l'on omettait les lustres, et plus généralement, tout un plafond couvert de toiles d'araignées, la taverne était assez propre. Ce qui était d'autant plus étonnant puisque c'était une taverne pour les marins...peut être était-ce pour cela que le nettoyage était correct, pour que la taverne reste vivable ? En tout cas Esther était moins réticente maintenant à aller rejoindre la table que l'homme leur avait pointée. Elle s'assit, et jeta un coup d’œil rapide à la pièce. Effectivement, c'était très calme : les marins devaient être pour la plupart en service, et aucun passant n'oserait entrer dans un bâtiment aussi délabré de l'extérieur. Voilà une bonne chose : elles pourraient discuter tranquillement. Satisfaite -et heureuse de ne plus voir de mouettes ou de sentir une odeur pestilentielle de poisson -elle était atténuée dans la taverne-, Esther réfléchit à la boisson qu'elle prendrait. Même si, maintenant qu'elle y repensait, le marin de tout à l'heure semblait déconseiller à des jeunes filles de venir ici...avaient elles juste de la chance où avait elle manqué un élément ?...quoi qu'il en était, pour l'instant aucun problème ne semblait se poser. Mais Esther resta sur ses gardes.

_________________
Esther d'Isilvar la Vaillante (aka le Dragon)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesdynastes.forumculture.net
Davy del Pizarre
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 418
Date d'inscription : 26/06/2013
Localisation : Sud d'Aquilée.

Feuille de personnage
Religion: Catanisme
Race: Humain

MessageSujet: Re: [Quais de Téchi (à la Moule qui Chante), un peu plus tard] Entretien avec un mercenaire [PV Eli et Davy]   Dim 29 Sep - 21:12


Le gérant de La Moule qui chante repartit vers l'entrée de la taverne et reprit le cours de ses activitées.
Cependant, sa nervosité était palpable : sueur, tics nerveux... Mais cela ne s’arrêtait pas là,  l'homme barbu ne pouvait également pas  s’empêcher de jeter un coup d'oeil furtif à la pendule qui se trouvait à l'autre bout de la salle.
Attendait-il quelque chose ? Attendait-il quelqu'un ?
Cinq minutes, dix minutes, quinze minutes...
Les minutes continuaient de défiler sans que rien ne se passe mais voila qu'un bruit de pas se fit entendre derrière la porte.
Le gérant leva la tête, et parti en direction de celle-ci qui s'ouvrit sur deux hommes enveloppés dans des capes de voyage, et dont les visages étaient dissimulés par des capuches. Ils entrèrent dans la taverne.
"Désolé pour le retard, Vincel, fit l'un d'eux.
- J'ai cru que vous ne viendrez plus. Vous l'avez récupéré ?
-Bien entendu, d'où notre venue. Tenez."

Davy sortit un sac en toile marron, assez imposant, et l'ouvrit sur le comptoir. A l'intérieur, des livres, des bijoux mais aussi et surtout des lingots d'or.
"Tout ce qui vous a été volé par ces brigands se trouve dans ce sac, assura Drex d'un air satisfait. Et cela n'a pas été de la rigolade., je peux l'assurer.
-J'espère qu'ils ne reviendront pas me détrousser, s’inquiéta le barbu."

Drex et Davy se regardèrent et partagèrent un sourire.
"Revenir ? C'est à peine si ils peuvent marcher, vous ne risquez plus rien. Vous avez ma parole.
-Merci pour tout, je ne vous suis que trop reconnaissant. Vous méritez votre réputation. Vous êtes les meilleurs de ce domaine. Veuillez accepter cette modeste somme."

Il mit à leur disposition une bourse remplit de pièces.
"Ce fut un plaisir de vous rendre service, dit Drex en saisissant la récompense."
Il était temps pour eux de partir.
Davy marcha en direction de la porte, et c'est à ce moment que son regard se posa sur les deux femmes qui se trouvaient également dans la taverne.
"Des femmes dans une taverne, c'est pas courant...
- C'est sur... "

Son regard croisa alors celui de l'une d'elle. Un échange de regard qui lui sembla durer une éternité. Elle avait de jolis yeux verts et de longs cheveux châtains bouclés...
Ils sortirent de l'établissement.

_________________
"Il y a des moments où je me lève le matin et j'ai la sensation d'être une autre personne.
Pire encore, la sensation de ne pas exister. Qui suis je en fin de compte ?
Ces réponses que je cherche où sont-elles ? "
Mes Personnages

Plus que liés, ils ne sont qu'un...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Comtesse de Bertrade
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 664
Date d'inscription : 25/06/2013
Age : 22
Localisation : Aquilée, Palais impérial

Feuille de personnage
Religion: Catanisme
Race: Humain

MessageSujet: Re: [Quais de Téchi (à la Moule qui Chante), un peu plus tard] Entretien avec un mercenaire [PV Eli et Davy]   Mer 2 Oct - 13:55

Elisabeth ne décocha pas un mot durant le court échange entre le tavernier et son amie, et riait sous cape de voir le vieil homme dépité face à l'autorité naturelle d'Esther. Elle ne cacha pas sa surprise en découvrant l'intérieur, certes ancien, mais qui contrastait totalement avec l'extérieur de la taverne. Le feu qui brûlait dans l'âtre donnait même un aspect convivial à la demeure. Elisabeth pris place en face d'Esther -tout en priant intérieurement pour qu'aucune araignée ne lui tombe sur la tête- et laissa son regard vagabonder dans la pièce.
Curieuse taverne que celle-ci. -pensa-t-elle en son for intérieur- Je me demande pourquoi l'homme du port nous a mises en garde contre cet endroit... J'admets que l'aspect extérieur est révulsant mais la taverne en elle-même me semble plutôt bien tenue...Et assez calme, pour le moment.
Où est passé le barbu ? Il me semble que vous aviez soif ma chère, il serait temps qu'il prenne notre commande !, dit-elle alors à Esther.
Elle chercha le tavernier du regard et le vit posté de nouveau à l'entrée. Mais au lieu de le héler, elle se mit à le détailler attentivement: Tiens tiens....Voila qui est intéressant...Cet homme ne m'a pas l'air à son aise. Je dirai même qu'il est nerveux ! Est-ce si troublant de voir des femmes dans une taverne ?
Eli coula alors un regard en biais vers Esther: Bon, je veux bien admettre que nous sortons toutes les deux de l'ordinaire mais quand même ! Son attitude m'intrigue décidément ! Saurait-il quelque chose à propos du meurtre d'Arthi ? Pfff...Je fais des hypothèses toute seule ! Décidément Eli, tu deviens aussi gâteuse que tante Elrol !
Elle réprima un sourire en imaginant sa tante dans cette taverne, assise avec elle à la même table.
Le gérant s'anima soudain et partit ouvrir la porte à deux silhouettes encapuchonnés -Deux hommes, se dit Eli en observant leurs carrures- qui se hâtèrent de pénétrer dans l'établissement.
Sa curiosité s'attisa lorsqu'elle vit l'un d'entre eux poser un gros sac marron sur le comptoir, et la reconnaissance que le  gérant leur témoigna après qu'il eut vérifié son contenu. Eli ne put réprimer de penser à des histoires de pillages qui apparaissaient dans certains de ses livres, et se demanda s'il s'agissait d'une affaire semblable ici.
Je me demande ce que renferme ce sac...Si le barbu leur donne une récompense, c'est qu'il s'agit d'objets de valeur sans aucun doute ! Ces deux hommes travailleraient-ils pour son compte personnel ?
Elle en était là de son raisonnement lorsque les deux inconnus s'apprêtèrent à repartir.
Son regard croisa alors celui de l'un d'entre eux. Ces yeux bleus azurs semblaient la scruter jusqu'au plus profond de son âme, ce qui la mit mal à l'aise mais elle se fit violence pour soutenir le regard de son interlocuteur. Cet échange ne dura que quelques secondes et prit fin à la sortie des deux acolytes. Cet homme avait cependant piqué la curiosité d'Éli qui ne put s'empêcher de partir à sa poursuite. Elle se leva brusquement, manquant faire tomber sa chaise, balbutia une excuse auprès d'Esther et jeta quelques pièces pour payer sa boisson à la hâte sur la table, avant de rajuster son capuchon sur sa tête et de sortir précipitamment.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Quais de Téchi (à la Moule qui Chante), un peu plus tard] Entretien avec un mercenaire [PV Eli et Davy]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Quais de Téchi (à la Moule qui Chante), un peu plus tard] Entretien avec un mercenaire [PV Eli et Davy]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Daniel Mille "Sur les Quais"
» On mange quoi ce soir ?
» weissenborn luthier sur ebay
» Vends BELTONA Tricone Pasifika - custom color -
» protections auditives

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Dynastes :: Sud d'Aquilée :: Téchi-
Sauter vers: