Les Dynastes
Bienvenue à toi, voyageur égaré. Tu viens d'entrer dans l'empire d'Aquilée, un empire oppressé par les mains de fer d'un empereur inflexible. Mais au Sud, la colère gronde, et une armée de rebelles compte bien faire fléchir la tyrannie...seras-tu assez brave pour rejoindre l'Empire ? Soutiendras-tu l'Empereur machiavélique ou les farouches rebelles ? Te contenteras-tu de survivre dans ce monde à feu et à sang ? Il te suffit de t'inscrire pour décider du destin d'Aquilée...déjà inscrit ? Dans ce cas rejoins tes troupes...



 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Bienvenue à Aquilée ! L'empereur vous remercie de votre présence et vous rappelle de payer vos impôts.
Pour cette 581° édition du "Dom Juan d'Aquilée : qui va t'il séduire ?", nous accueillons un nouveau Dom Juan : Mr.Arta, dont la simple évocation fait rougir les belles de l'empire ! Alors, qui va t'il séduire ? Va t'il séduire une belle Marquise, une dangereuse Comtesse ? Ou, retournement de situation...l'empereur lui même ?! Réponse lundi sur la place publique !
AVIS DE RECHERCHE : Un mouton s'est fait enlever par un grand homme exerçant le métier de mercenaire, un certain Davy a déjà essayé de sauver le petit mais il s'est fait lamentablement laminer. Si vous apercevez l'homme...donnez lui votre bourse, votre femme et vos enfants et suppliez le d'être gardé en esclavage plutôt que tué.
Empereur : Mes chers sujets, je suis confus pour ces messages qui ne viennent pas de moi mais de...*image se brouille* Esther : Il croyait récupérer l'antenne. Eh bien non ! Sa Majesté de la Folie Furieuse ne compte pas s'arrêter là ! Mwahahaha- *tombe raide morte* Empereur : Elle est hors d'état de nuire, n'ayez crainte. *ramasse l'Esther et va enfermer le cadavre quelque part où elle ne reviendra pas* Je suis vraiment désolé pour cette interruption dans les programmes, tout devrait revenir à l'état normal d'ici peu. (OCC : pour ceux qui se demandent c'est moi, Esther, qui écris toutes ces bêtises =P n'accusez pas Léonard)

Partagez | 
 

 [Téchi] Un duel de cartes qui dérape [PV solo] [TERMINÉ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Davy del Pizarre
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 418
Date d'inscription : 26/06/2013
Localisation : Sud d'Aquilée.

Feuille de personnage
Religion: Catanisme
Race: Humain

MessageSujet: [Téchi] Un duel de cartes qui dérape [PV solo] [TERMINÉ]   Lun 19 Aoû - 20:29

Type de RP: Privé



Un duel de carte qui dérape.

         La nuit était tombée depuis déjà quelques heures, mais la ville de Téchi n'en était pas moins endormis. Les puissantes lumières qu'émettaient les attractions de la Foire illuminait la quasi totalité de la ville par intermittence, si bien qu'il était difficile pour les non-habitants de distinguer le jour de la nuit. Installé au milieu de la ville, la grande Roue avait l'air imposante et semblait s'imposer à Téchi d'un air majestueux.
Tous avaient le cœur à la fête et personne était loin d'imaginer l'incroyable affrontement qui se déroulait au sein même de la ville.
Car en effet cette nuit se déroulait la fameuse taverne du Centaure Illuminé organisait son annuelle compétition de jeux de hasard avec à la clé une très importante récompense : Pas moins de mille couronne d'or !
Et le suspense était à son comble car la finale avait débuté. Les gens étaient venues nombreux pour y assister, et les paris allaient bon train.
L'un des deux adversaires était bien connu, il s'agissait de Réchi, un forain assez baraqué qui avait un égo aussi haut que l'était sa taille. Concernant son niveau de jeu : Il s'agissait d' un joueur de carte réputé. 0 défaites, voilà ce qu'on entendait à chaque fois qu'on parlait de lui. A force de se faire une réputation d’invincible aussi bien niveau jeu que niveau physique, il état devenue assez influent et il paraissait évident que le public étaient en sa faveur et qu'il pariait sur sa tête.
Surtout que son opposant était un quasi-inconnu. Ce jeune homme aux cheveux bleu foncés en bataille, accoutré d'une simple chemise noire aux manches retroussé était arrivé en ville il y a de cela quelques mois et passais son temps à faire le tour des tavernes pour jouer. Davy, c'était son nom. Personne n'en savait plus sur lui.

Les deux opposants se livraient à un duel sans merci. Aussi il faut dire que le jeu des sept cartes d'or auquel ils jouaient demandait beaucoup de concentration.
Très vite le forain prit l'avantage et son opposant fut en difficulté. Ce n'était une question de temps avant que la victoire ne revienne au gars robuste. Enfin c'est ce tous croyaient. Car aucun d'eux ne savaient ce dont le jeune homme était capable.

La foule commença à s'emballer, le dernier coup allait être assener. Le forain se leva et attendait le coup de son adversaire pour que le duel soit conclut.
Celui ci était impassible.
"Il est temps que je montre mes cartes, j'ai la combinaison des cartes d'or. Donc cela nous permet d'échanger nos points respectifs et vu que tes cartes sont faibles... Je crois que tu as perdu... asséna Davy."
Le silence retentit car personne ne s'y attendait. Astucieusement il venait de tisser une toile sur le forain qu'il venait de refermer.
Un coup de maître.
Le jeune homme se leva donc et saisi le sac remplit de couronne. Puis prit la liste des paris.
"Je vois que tout le monde a misé sur mon adversaire, sauf un dénomé Drex.
Drex ?"

Un jeune homme aux cheveux rouge assis au fond de la salle, leva la main.
"Félicitation tu viens de gagner le gain des paris. Messieurs apres tant d'effort, je crains de devoir vous quitter."

Réchi tapa du poing sur la table.
"Tu as triché ! Ce n'est pas possible.
- Ouais il a triché, c'est évident, renchérit un ivrogne
- Et puis le gars qui a parié Drex, c'est son ami je le sais, ils ont monté cette combine pour remporter la mise...
- Ecoutez messieurs, commença Davy. Restez calme..
- Rendez l'argent maintenant !!"

Réchi se jeta sur Davy, celui-ci esquiva de justesse. Les buveurs tentèrent de lui bloquer le passage. Il monta sur leurs épaules et rejoigna Drex.
"Je t'avais dit que ça finirait comme ça, dit-il.
- Ecoute Drex, vu qu'en ce moment on a aucune missions on en touche rien. J'étais obligé de participer.
- Ouais obligé. Et regarde comment on va finir..."

Les coups de poings fusèrent et les chaises et les tables s'envolèrent. Mais les deux comparses refusaient de laisser leurs gains.
"Davy il faut fuir.
- On fait quoi a ton avis ?
- Tu sais très bien ce que je veux dire. Téléporte toi !
- C'est trop risqué, ils sont trop près et...
- Davy je suis déjà blessé, je veux pas laisser ma peau."

Davy rechigna, il n'aimait pas trop ce qui allait se produire. Il ferma les yeux; agrippa Dex et se téléporta. Cependant quand il rouvrit les yeux. Réchi et quelques hommes avaient eux aussi fait le voyage.
"Je t'avais dit ! C'est encore un pouvoir que je ne maitrise pas totalement...
- Ils sont déjà moins et on est à l'air libre. C'est déjà plus que bien..."

Davy et Drex coururent à travers les rues de Téchi, leurs opposants firent de même. La supériorité numérique était flagrante, cela allait être dure de leurs échapper.
Davy et Drex arrivèrent au niveau de la foire, là la circulation fut beaucoup plus difficile. Ils firent tomber deux trois plans de tables pour barrer le passage. Devant eux apparaissait la grande Roue.
"La voilà notre solution ! dit Davy.
- Tu es fou ?!"

Ils foncèrent droit sur l'attraction, mais celle ci était déjà en marche. Plus qu'une solution : se jeter dessus et monter sur le toit.
Ce qu'ils firent avec succès.
"Voilà on sera tranquille un moment, puis on pourra s'echapper par les ruelles.
- Si c'était aussi simple... dit Drex en regardant vers le bas."

A terre, Réchi et des amis forains avaient eux aussi escaladés un wagon de la Roue et s'aider des montures pour rejoindre la leurs.
"On pas le choix va falloir aller plus haut"
Ils sautèrent du wagon, et d'un autre wagon. Le toit sous leurs poids s'effondra.
"Veuillez m'excusez de la gêne occasionné Milady. Nous testions la solidité de l'équipement. Et nous avions bien fait, car cela aurait pu oter la vie à une si belle créature."
Arrivé au wagon le plus haut, Davy et Drex regardaient où en étaient leurs assaillants. Ils étaient très près. Trop près d'ailleurs.
"Davy, fais quelques choses."
Le jeune gars leva sa main et comme il eut un leger bruit strident. Une sorte d'impulsion. Téchi et ses hommes furent projeté en arrière et tombèrent au pieds de la Roue. On pouvait entendre leurs cris de douleur depuis la hauteur.

Ils étaient sauvés. Passant près d'un toit d'habitation, ils descendirent du wagon puis se rendirent dans une ruelle pour se remettre de cette course poursuites.

Ils avaient eu chauds.
"Fallait pas s'inquiéter...
- Ouais mais tu crois qu'il va nous laisser quittez Téchi comme ça ?
- On trouvera un moyen. On trouve toujours un moyen...."


Les deux mercenaires marchèrent discrètement jusqu'à leur auberge. Il n'était pas question que la bagarre reprenne de plus belle. De plus, les deux étaient très fatigués et il fallait soigner la blessure au ventre que Drex avait reçu à la taverne.
Ils étaient à deux pas de l’auberge, quand Davy entendit des pleurs d'un enfant. Drex continua son chemin jusqu'à son logement en titubant tandis que Davy essayait de remonter la source de ces pleurs.

Après avoir remontés deux ruelles étroites, il vit un petit garçon d'environ 10 ans assis, la tête dans les genoux et déversait ses larmes.
"Pourquoi tu pleurs ? Un garçon de ton âge ne doit pas pleurer."
Le petit ne releva même pas la tête.
"Mes parents doivent de l'argent, beaucoup d'argent à une personne. Et l'homme a dit que demain si il n'était pas remboursé, c'est notre maison qui allait brûler..."
Il repartit en sanglot, Davy avança de nouveau. Il pensa à sa récompense qu'il venait de gagner, il pensa  a lui donner.
"Et si tes parents remboursaient la somme ? Il les laisseraient tranquilles.
- Ils avaient déjà remboursés, mais il augmente toujours la somme..."

Davy connaissait ce genre d’énergumène, le genre qui fait pression sur une famille, qui lui soutire le plus d'argent avant de les laisser vidés de toutes ressources... Le petit lui faisait de la peine.
"Et si je t'aidais ? Et si je mettais une bonne raclé a cet homme ?
- Il est très fort.
- Et alors ? Moi aussi je suis très fort... Regarde."

Davy se mit a faire des gestes grotesques en donnant des coups dans le vide. Le garçon qui regardait, rigola amusé par la situation. C'était le but.
"Écoute petit, je veux bien venir en aide a tes parents. C'est une promesse que je te fais.
-Merci monsieur.
- Et ce vilain homme, il a un nom ?
- Je ne le connais pas par coeur, mais ça ressemble à Téchi. Péchi.
- Réchi.
- Oui quelque chose comme ça."

Davy fit un sourire gêné. Il va de nouveau se mettre sur le chemin d'un gars assez influent de la ville. Lui qui avait prévu de ne plus le croiser...
Malheureusement une promesse est une promesse et il ne pouvait se défiler.

Les heures passèrent et l'aube finit par arriver. La ville était très calme, cela devait être le seul moment de la journée où cela était possible.
"Alors comme ça tu es parvenu à dégoter une mission durant la nuit ? demanda Drex en baillant tandis qu'il sortait de l'auberge.
- Pas réellement une mission, disons que il s'agit plus d'aider des personnes.
- Oh non pas encore Davy, j'aurai préféré les vrais missions avec des combats...
- Il y aura un risque d'affrontement.
- Il fallait le dire d'emblée ! Allez marchons plus vite !"
Davy sourit, Drex adorait par dessus tout combattre, tout comme lui d'ailleurs. Cependant il ne lui avait pas tout dit.
"Et qui devra t-on affronter ?"

Et voilà que Drex posait la question qui fâchait.
"Réchi et ses sbires"
Drex s’arrêta net.
"Quoi ?! Mais c'est même toi qui a dit hier qu'il fallait se faire discret auprès de lui si on voulait pas d'ennui ? C'est la meilleure.
- C'est sur que cela ne m'enchante pas trop. Et peut-être que l'on sera obligé de quitter la ville par la suite. Mais bon le jeu n'en vaut-il pas la chandelle ?"


Au bout de quelques temps, ils finirent par arriver devant une petite chaumières aux volets fermés.
"Maman c'est le monsieur qui va nous aider.. fit une voix."
La porte s'ouvrit, et un femme en sortit.
- Merci de nous venir en aide. Ils ont dit qu'ils bruleraient notre maison...
- Tout va bien se passer, dit Davy en sortant son énorme épée.
- Davy...Davy on a de la visite. cria Drex."

Au coin de la rue, un groupe de personnes tenant des torches enflammées.
A leurs têtes, Réchi. Qu'est-ce que ne fut pas sa surprise quant il reconnu les visages de Davy et de Drex devant la chaumière.
"Vous ! Vous foutez quoi ici !?
- Ils sont sous notre protection.
- Sous leurs protections ? dit il a ses sbires en riant. Finalement ça m'arrange que vous soyez là. Vous allez bruler aussi."

Ils s'avancèrent en leurs directions.
Le combat pouvait commencer. Davy saisit son épée et trancha le bras d'un sbire qui s’apprêtait à jeter sa torche sur le mur. Les autres se figèrent.
"C'est la mort qui vous attends si vous persistez."
Malgré l’avertissement, Réchi ordonna aux hommes de continuer.
Davy projeta les hommes qui venaient vers lui avec son pouvoir de répulsion, il ramassa les torches tombés par terre et les jeta sur eux.
Le nombre d'assaillants diminuait très vite. Drex et Davy protégeaient sans relâche l'habitation.
Le dernier sbire venait de tomber, il ne restait que Réchi, celui avec sa hache n'en démordait pas moins...
"Tu vois bien que nous sommes d'un tout autre niveau. Abandonne."
Le forain répondu par un cri et se jeta sur Davy, celui ci le contourna, leva son épée et le blessa à l'épaule. Réchi tomba par terre. Davy le bloqua a terre et lui grava Davy sur son torse.
"Pour que tu te souviennes à jamais de cette journée là... Maintenant pars."
Davy retourna vers Drex. Celui-ci se mit a crier.
"Davy derrière toi !!"

Réchi s'était relevé, du sang coulait en abondance de son épaule. Il lança la torche qu'il venait d'allumer. Le jeune guerrier lui lança son épée qui le transperça à la poitrine. Il était mort.
Mais c'était trop tard, la torche venait d'enflammer la maison. La femme et le petit garçon étaient certes déjà dehors mais il restait une occupante.
"Ma petite fille, oh mon Dieu, elle est encore dedans..."
Drex tenta d'entrer mais la route était bloqué.
"Davy il n'y a que toi qui peut le faire."
Il où il voulait en venir. Davy se concentra et se téléporta dans la maison en flammes. Il parvint à monter les marches, entrer dans la chambre et prendre la petite fille mais cela non sans blessures. Il avait beau joué l'invincible, sauver des gens; il ne restait qu'un simple humain... Il pu malgré tout revenir à l'entrée.

Tout le monde était sauvé....

***

Quelques jours étaient passés depuis. Davy se promenait en ville, avec son acolyte.
"Dis j'ai pas vu l'argent ce matin dans le coffre.
- Normal je l'ai offert à la famille.
- Quoi ?! Mais pourquoi donc ? Comment on va faire ?
- Ne t'inquiète pas, on va bientôt crouler sous les missions.
- Comment tu peux dire ça ? Cela faisait plusieurs mois qu'on..
- Apparement Réchi était une grosse pointure du coin. L'avoir tué nous a fait une sérieuse réputation. Et puis on avait pas besoin de cette somme. C'est beaucoup mieux de  vivre au jour le jour. Pas vrai ?"


Vivre au jour le jour. Comme un vrai mercenaire...

Fin du RP

_________________
"Il y a des moments où je me lève le matin et j'ai la sensation d'être une autre personne.
Pire encore, la sensation de ne pas exister. Qui suis je en fin de compte ?
Ces réponses que je cherche où sont-elles ? "
Mes Personnages

Plus que liés, ils ne sont qu'un...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Téchi] Un duel de cartes qui dérape [PV solo] [TERMINÉ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le duel des chansons populaires bis
» [Recherche] Cartes téléphoniques Mylène Farmer
» Awake > Le duel !
» Cartes en relief
» Cote télécartes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Dynastes :: Sud d'Aquilée :: Téchi-
Sauter vers: